Accueil » Qui suis-je ? » Stal ar Raden – L’histoire

Stal ar Raden – L’histoire

Posté dans : Qui suis-je ?

J’ai grandi en regardant ma mère et ma grand-mère coudre. J’ai appris la couture en m’inspirant de pièces historiques : corsets, corps baleinés, robes médiévales. Je me disais qu’un jour je trouverai bien l’occasion de les porter !

Et puis un jour j’ai découvert qu’on pouvait s’habiller comme ça dans la vraie vie.

Un jour j’ai découvert qu’on pouvait choisir vivre en dehors des cases.

J’ai découvert que l’on pouvait échapper à l’uniformisation ambiante, rechercher l’unique pour revendiquer sa particularité, affirmer ses goûts et sa personnalité hors des autoroutes bétonnées de la grande distribution.

J’ai fait des recherches sur des savoir-faire anciens qui ont failli tomber dans l’oubli, tout particulièrement dans le domaine du textile. Ainsi, mes créations sont initialement destinées à la reconstitution ou à l’évocation historique.

Cependant, il m’arrive de rêver, de me perdre… Il m’arrive de m’éloigner un peu des sources pour mettre aussi du merveilleux dans la vie de tous les jours.

Avec toujours une idée en tête : s’entourer d’objets qui nous plaisent vraiment et auxquels on tient, pour être plus heureux au quotidien.

Artiste, musicienne, et passionnée de reconstitution historique, j’ai créé Stal ar Raden pour vous proposer des vêtements et des accessoires inspirés de l’histoire, ainsi que des objets d’art du quotidien.

Stal ar Raden est un atelier d’artiste et de création textile d’inspiration historique installé dans le Porzay, en Finistère.

Couture et broderie historique, tissage aux cartes, nalbinding, illustrations, linogravure, cyanotypes…

Je crée avec le fil et le trait, d’après des techniques anciennes ou atypiques.

 

Vous voulez en savoir plus ?

Visitez l’atelier

Robe XVIème

Vous en voulez plus ?

Recevez des surprises et des mots doux dans votre boîte mail

Inscrivez-vous à la newsletter

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.